Ce que nous produisons nous engage,
c’est cela l’engagement coopératif
volaille française-1

Quelles sont les attentes des Français en matière de volaille ?

Il y a quelques semaines, l'APVF (Association de Promotion de la Volaille Française) dévoilait les résultats 2019 de l'enquête OpinionWay sur les attentes des Français en matière de viande de volaille. Les chiffres le confirment : ils plébiscitent la filière avicole française. Ils expriment de réelles attentes en matière de traçabilité et de transparence, en particulier dans les espaces de restauration commerciale ou collective.

L'origine de la volaille, un critère de choix

Aux yeux des Français, connaître l'origine de la volaille qu'ils consomment demeure une préoccupation majeure, aussi bien dans les chaînes de restaurants et dans la restauration rapide (87%) que dans la restauration traditionnelle (89%). Une grande majorité affirme sa confiance envers la filière avicole française.

Pas moins de 91% des personnes interrogées déclarent qu'il est important de trouver de la viande de volaille française au restaurant, et 67% d'entre elles se disent prêtes à payer plus cher. Pour celles-ci, la volaille française est effectivement synonyme de qualité, de traçabilité et de sécurité. La filière est également porteuse de valeurs positives, puisqu'elle est associée au développement de la production locale ainsi qu'à la création d'emplois.

Quid du bien-être animal ?

Les études mettent régulièrement en avant une modification des habitudes alimentaires, en particulier chez les jeunes. Au cours des 10 dernières années, la consommation de viande a baissé de 12%. En cause : un intérêt pour la cause environnementale ainsi qu'une préoccupation grandissante pour le bien-être animal.

Pourtant, la consommation de viande de volaille tend à augmenter. Les Français interrogés expriment un intérêt prononcé pour la traçabilité de la volaille qu'ils consomment, en particulier hors de leur domicile. Si les lieux d'élevage et de transformation interpellent, le bien-être animal constitue un autre critère qui entre en ligne de compte.

Quelle est l'importance du mode d'élevage ?

Les scandales sanitaires avaient affaibli la filière avicole française. Ils ont aussi éveillé l'intérêt des Français pour la manière dont les animaux qu'ils consomment sont nourris et élevés. Depuis plusieurs années désormais, les consommateurs se tournent vers les élevages éthiques, quitte à débourser davantage d'argent.

En matière de viande de volaille, les Français interrogés démontrent qu'au-delà de la sécurité sanitaire, ils recherchent une certaine qualité, qui passe aussi par le mode d'élevage. Si ce critère ne se révèle pas déterminant, il n'en demeure pas moins important et les consommateurs se révèlent de plus en plus exigeants sur ce point.

Quelle est l'importance du mode d'élevage ?

L'enquête OpinionWay le confirme : le label « Volaille Française » renforce la confiance dans les produits pour une très large majorité de personnes interrogées (84%). Si ce label est relativement jeune, puisqu'il a été créé en 2018, il est désormais associé au respect des normes sanitaires et à un impact économique positif dans l'esprit des consommateurs.

Ce logo représente aussi une garantie de goût et de qualité pour les consommateurs. Ainsi, si 76% des personnes interrogées déclarent privilégier la viande de volaille française uniquement parce qu'elle est locale, 27% d'entre elles estiment qu'elle a meilleur goût, 10% qu'elle a une plus belle apparence, et 14% évoquent de meilleures valeurs nutritionnelles.

Logo Volaille française

Faut-il faire le pari de s'approvisionner en volaille française ?

Les Français s'affirment majoritairement soucieux de la qualité des volailles qu'ils consomment. Ils se révèlent tout aussi unanimes quant à l'obligation d'affichage de l'origine des volailles dans la restauration classique ou collective, ainsi qu'en boulangerie : une attente déjà fortement exprimée en 2018, qui ne faiblit pas.

Si la législation est encore à la peine, les professionnels de la restauration ont tout intérêt à commencer à défricher le domaine, car dans l'Hexagone, la viande de volaille est la seconde plus consommée après la viande porcine. Plus précisément, 28 kg par an sont consommés par habitant en 2018, et pas moins de 8 Français sur 10 se déclarent susceptibles de fréquenter un restaurant affichant le logo « Volaille Française ». Faire le pari de s’approvisionner en volailles élevées et transformées en France – et prendre la peine de l'afficher – constitue donc un excellent moyen de rassurer ses convives.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER