Ce que nous produisons nous engage,
c’est cela l’engagement coopératif
Galliance offre salade-1

La salade, le plat snacking qui a le vent en poupe!

En accord avec la mutation de notre société, le snacking ne cesse de gagner du terrain. Cela s'explique par la hausse du nombre de personnes vivant seules, le nombre d'emplois citadins ou l'accélération générale du rythme de vie.

En d'autres termes, les Français ne disposent que de peu de temps pour se rassasier le midi, favorisant ainsi le développement du rayon snacking. Face à cette tendance, l'offre ne cesse de s'étendre. Outre le traditionnel sandwich, les autres types de repas sont nombreux : poke bowls, boxes, plats micro-ondables ou encore salades. Cette dernière est l'une des favorites du moment et sa croissance, est absolument fulgurante !

La salade, élément central du rayon snacking

Selon une récente étude Xerfi, les ventes de produits de snacking dans les grandes et moyennes surfaces ont connu un essor considérable au cours des dernières années. Elles ont augmenté de 40 % en valeur entre 2014 et 2018. D'ailleurs, selon les prévisions des experts, cet essor devrait encore se poursuivre dans les années à venir, à hauteur de 7 % par an, pour atteindre une valeur de 2,5 milliards d'euros d'ici 2021. Mais quels sont réellement les produits qui ont la cote ?

Le traditionnel jambon-beurre a récemment été détrôné par le burger pour la toute première fois en France, ce dernier affichant une croissance ininterrompue, de 9 % entre 2016 et 2017. Néanmoins, les résultats sont assez paradoxaux. Les consommateurs sont parallèlement de plus en plus attirés par les salades. Désireux de manger mieux, les Français affichent clairement leur appétence pour la salade.

Claire Moison, directrice marketing chez Sodebo, explique : « Le snacking est extrêmement réactif à l’offre et à la nouveauté. Il évolue également de plus en plus vers des solutions-repas équilibrées, au sein desquelles les salades repas trouvent toute leur légitimité ».

La volaille, une viande saine très appréciée dans les salades

Si la salade est de plus en plus plébiscitée par les consommateurs français, c'est également parce qu'elle est un plat à la fois savoureux, sain et diététique. D’ailleurs, selon une étude TNF Sofres de 2018, 63 % des Français veulent manger sainement, et 59 % d'entre eux de manière équilibrée. Outre les traditionnels légumes, les salades offrent également un apport en protéines indispensable pour conserver de l'énergie tout au long de la journée.

Dans ce contexte pétri d'ambitions « healthy », la viande blanche est très plébiscitée. La volaille « clean label », gage de qualité et du respect du bien-être animal, occupe une place de choix. Elle incarne précisément la montée en qualité des salades, élément recherché par les consommateurs.

Le nouveau robot Bonduelle pour préparer la salade

Parmi les tendances snacking les plus recherchées des clients, la customisation des recettes est un élément central. Forte de ce constat, la marque Bonduelle a décidé de lancer un robot spécialisé dans le foodservice. Le robot Cabaletta, développé en partenariat avec Chowbotics, une start-up californienne, est idéalement conçu pour créer des salades sur mesure. Lancé aux États-Unis en 2016, il vient tout juste d'arriver en France et a notamment été présenté à la dernière édition du salon Sirha. Composé de 22 cylindres, il maintient les ingrédients à une température idéale de 4°. Le client est libre de choisir les produits frais qui composent sa salade : légumes, légumineuses, féculents, viandes, poissons, croûtons, fromages, sauces, etc.

Au total, plus de 1000 combinaisons de salades sont possibles. Qui plus est, le robot Bonduelle propose d'autres services tout aussi attrayants. Il indique la valeur nutritionnelle de la composition réalisée à la fin de la commande. Il permet aussi de payer directement par carte bancaire, ou avec la technologie sans contact. Pascal Bredeloux, patron de Bonduelle Food Europe, ne cache pas ses ambitions pour ce nouveau bijou de technologie.

À l'heure où le végétal est au cœur de toutes les attentions, Cabaletta pourrait bien investir les restaurants d'entreprise, les cinémas, les écoles, les hôpitaux, les sites de transports ou encore les parcs d'attractions. Si ce projet se concrétise, cela représentera un large spectre de diffusion de l’offre de la marque Bonduelle, qui se retrouvera à proximité du consommateur, où qu’il soit !

Pour finir, le développement de chaînes de snacking sain illustre cette évolution des habitudes de consommation, que cela concerne Exki, née en Belgique ou encore Vita Mojo, née au Royaume-Uni.

 

TÉLÉCHARGEZ NOTRE DOCUMENTATION